Pisuwin

Pisuwin

Du réalisateur et chorégraphe primé Igor Dobrovolskiy, et de l’artiste multidisciplinaire Nipahtuwet Naka Wespahtuwet (Possesom) Paul (Wolastoqiyik, Première Nation Sitansisk), Pisuwin est un tout premier ballet-histoire épique Wolastoq sur la musique envoûtante du prix Polaris et Juno le compositeur primé Jeremy Dutcher (Wolastoqiyik, Première Nation Neqotkuk).

Basée sur un conte wolastoq, cette pièce multidisciplinaire réfléchit sur l’état actuel de la maladie dans notre monde, éclairant un chemin vers la plénitude et le rééquilibre. Le projet met en scène huit danseurs et allie contes et ballets indigènes, redéfinissant cette forme classique pour un public diversifié, avisé et contemporain. Le son électronique, les paysages industriels et la projection numérique, juxtaposés aux motifs visuels Wolastoq du monde spirituel et naturel, créent la cosmologie indigène dans laquelle l’histoire se déroule. “Pourquoi l’eau n’étanche-t-elle plus notre soif ?” Pisuwin nous pousse à confronter notre cupidité et notre aliénation, tout en nous incitant à prendre un chemin différent ; celle de la connexion, de la communauté et de la plénitude.

12-27 MAI 2023 — Tour de l’Atlantique

 

Achetez Vos Billets Aujourd’hui

Équipe de création

Igor Dobrovolskiy, M.S.M., O.M.  Cofondateur et directeur artistique du Ballet Atlantiquellet

Igor Dobrovolskiy, M.S.M., O.M. Cofondateur et directeur artistique du Ballet Atlantiquellet

Cofondateur et directeur artistique du Atlantic Ballet Atlantique Canada, Igor Dobrovolskiy est l’un des chorégraphes les plus prolifiques au Canada, à qui l’on doit 15 ballets intégraux, un ballet en un acte et plus de 50 oeuvres brèves depuis 20 ans. Ses oeuvres ont catapultéla compagnie sur la scène internationale. Depuis 2006, ses créations tournent régulièrement en Europe, notamment en Belgique, en Suisse, en France et en Allemagne ainsi qu’aux États-Unis. Igor a remporté de nombreux prix pour son travail artistique ainsi que son soutien à la diversité et à l’inclusion. Il a collaboré à maintes reprises avec des artistes canadiens de renom, notamment l’autrice dramatique Sharon Pollock, l’écrivain Jacques Savoie, les compositeurs François Dompierre et Jeremy Dutcher, la comédienne Viola Leger, l’aînée Imelda Perley, le concepteur de projection et documentariste Adam Larsen et les réalisateurs primés Frank Savoie et Greg Hemmings. En plus d’assurer la direction artistique et la chorégraphie de la compagnie, M. Dobrovolskiy siège à des jurys provinciaux et nationaux, après une longue expérience d’enseignement en Amérique du Sud, en Europe, aux États-Unis et au Canada.

Nipahtuwet Naka Wespahtuwet Possesom                                    Co-Directeur

Nipahtuwet Naka Wespahtuwet Possesom Co-Directeur

Possesom [Ba-zaz-um] est un artiste et un éducateur culturel Wolastoq. Il est un précurseur du développement atlantique de différentes œuvres qui mettent en lumière la forme artistique dynamique de la danse et des performances autochtones. Possesom est une ressource et un contributeur majeur de la communauté mondiale des artistes autochtones, un conseiller principal dans le développement et l’amélioration de la scène des pow-wow de l’Atlantique, ainsi que dans la gestion de nombreux événements en tant qu’employé, danseur principal et maître de cérémonie.

 

Jeremy Dutcher, Compositeur

Jeremy Dutcher, Compositeur

Membre de la Première nation de Neqotkuk (Tobique) au Nouveau-Brunswick, Jeremy Dutcher est un artiste wolastoqiyik récipiendaire des prix Juno et Polaris.  À la fois artiste de la scène, compositeur, musicologue et activiste, il intègre le tout dans son art et son mode de vie. Sa musique brouille aussi les frontières : résolument ludique en intégrant ses influences classiques, d’une profonde révérence à l’égard des chants traditionnels de son peuple et trépidant devant l’urgence des luttes de résistance du monde actuel.

Andy Moro, Costumes, décors et projections

Andy Moro, Costumes, décors et projections

Andy est un artiste multidisciplinaire de descendance européenne et crie Omushkego. Il a travaillé avec différentes compagnies au Canada, s’occupant des installationsperformances, des décors, de l’éclairage de projection ou de la conception audio. Avec Tara Beagan, il a fondé et dirigé la troupe ARTICLE 11, qui doit son nom à l’ article de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones indiquant: Les peoples Autochtone ont le droit d’observer et de revivifier, de conserver, de protéger et de développer les manifestations passées, présentes et futures de leur culture, telles que les sites historiques, l’artisanat, les dessins et modèles, les rites, les techniques, les arts visuels et du spectacle et la littérature. Actuellement, la troupe présente en tournée Reckoning – un triptyque qui aborde les répercussions de la Commission de vérité et de réconciliation. Son installation DECLARATION a été présentée au Musée royal de l’Ontario, au Centre national des Arts et à l’hôtel de ville de Calgary. DECLARATION: ReMatriation, une collaboration autochtone internationale, a été présentée au Festival Fringe d’Édimbourg. En tournée, Deer Woman d’ARTICLE 11 a été présentée au festival Kia Mau, à Aotearoa, et au Festival Fringe d’Édimbourg au @CanadaHub dans le cadre de la Scène contemporaine autochtone.

Emma Hassencahl-Perley, (Stagiaire) Conception de costumes

Emma Hassencahl-Perley, (Stagiaire) Conception de costumes

Emma Hassencahl-Perley est une Wolastoqew de Neqotkuk (Première nation de Tobique) et travaille à Fredericton au N.-B. Candidate à la maîtrise en histoire de l’art à l’Université Concordia, Emma est artiste visuelle, commissaire émergente et enseignante au Collège d’artisanat et de design du Nouveau-Brunswick. Emma est titulaire d’un baccalauréat en Beaux-arts de l’Université Mount Allison depuis 2017, spécialisée en peinture et en estampe. À travers la culture matérielle et visuelle, ses œuvres visuelles explorent le thème « Identité législative » (comment la Loi sur les Indiens se répercute sur les identités des peuples autochtones du Canada) ainsi que sur son identité personnelle à titre de femme wolastoqwiw et citoyenne wabanaki. Dans ses peintures, ses illustrations numériques et son perlage, elle utilise souvent l’iconographie de la double courbe que l’on retrouve sur les textiles perlés anciens. Dans sa recherche à la maîtrise, elle se penche sur l’importance politique et culturelle de l’exposition de 1989 Changers: A Spiritual Renaissance dont la commissaire était Shirley Bear. Les œuvres étaient rassemblées dans l’esprit des théories féministes et des histoires de l’art des Autochtones.

Tout récemment, Emma a lancé l’ouvrage trilingue Wabanaki Moderne : l’héritage artistique des « Micmac Indian Craftsmen » des années 1960, en anglais, en français et en mi’kmaq, une cocréation avec John Leroux.

 

Oakley Rain Wysote Gray, (Stagiaire) Production de costumes

Oakley Rain Wysote Gray, (Stagiaire) Production de costumes

Oakley Rain Wysote Gray, originaire de la Première nation de Listuguj, s’identifie comme bi-spirituel et porte le pronom iel. Créateur de mode, Oakley s’inspire de la culture mi’gmaq et des injustices quotidiennes que vivent les peuples autochtones. Sous le titre Mei Eimotieg – nous sommes toujours là, les œuvres de sa première collection mettent en lumière les histoires de ses ancêtres tout en évoquant l’impact du racisme systémique et de la colonisation. Diplomé.e du Collège d’artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, iel est maintenant styliste en chef chez Gigpesan. Gagnant.e du prix BMO 1st Art en 2022, ses créations ont été présentées au Musée Beaverbrook dans son exposition ehpituwikuwam, au défilé de mode de Petapan en 2022 et sur APTN. Tout récemment iel a été gestionnaire de projet adjoint.e au Projet de réplique O’Halloran pour reproduire des tenues cérémonielles d’il y a 180 ans.

Dawson Sacobie (M3D14), (Stagiaire) Ambiance sonore

Dawson Sacobie (M3D14), (Stagiaire) Ambiance sonore

Dawson Sacobie de Sitansisk (Première Nation de St. Mary) est un projet artistique devenu musical, une quête sonore expérimentale accompagnant les chansons des autochtones Wolastoquey. M3D14 repousse les frontières et fait du boucan sur la scène électronique de la Côte Est!

Pierre Lavoie, Éclairagiste

Pierre Lavoie, Éclairagiste

Pierre Lavoie travaille en danse depuis 1982, d’abord à Toronto comme régisseur pour la plupart des compagnies de danse moderne de la métropole, puis à Montréal auprès des Grands Ballets Canadiens. Dans les années 90, Pierre commence à concevoir des éclairages de Margie Gillis et a signé les éclairages de toutes les nouvelles pièces de son répertoire. Plusieurs artistes en danse moderne de Montréal comptent également sur ses talents de concepteur. La critique a couvert d’éloges les conceptions de Pierre au Alberta Ballet (dont il est l’éclairagiste attitré), notamment le Songe d’une nuit d’été de Christopher Wheeldon, La Dame aux ca mélias de Val Caniparoli et, du chorégraphe Jean Grand-Maître, Carmen, Cendrillon, Roméo et Juliette et, en septembre dernier, le très applaudi The Fiddle and the Drum avec Joni Mitchell. Il a travaillé avec le Royal Winnipeg Ballet, le Boston Ballet, le Milwaukee Ballet et le Ballet Memphis. Pour le Ballet Atlantique du Canada, il a conçu l’éclairage de AMADEUS, du FANTÔME DE L’OPÉRA, de DON JUAN, FANTAISIE SUR ROMÉO ET JULIETTE, FIDELIO, OMBRES DE VIOLENCE et PIAF.

Keira Loughran, Dramaturge

Keira Loughran, Dramaturge

Keira Loughran est une artiste maintes fois récompensée qui évolue depuis plus de 25 ans comme comédienne, metteure en scène, auteure dramatique, dramaturge et productrice. Actuellement professeure à l’Université York, elle enseigne le jeu théâtral, la création collective, l’écriture dramatique et la création de spectacle aux premier et deuxième cycles. Première titulaire du poste de productrice associée au Festival Stratford (2012-2018) elle a dirigé des changements organisationnels pour favoriser les nouveaux auteurs, la diversité, l’inclusion et la réconciliation avec les peuples autochtones. Elle a notamment mis en scène quatre productions à Stratford (Wendy and Peter Pan, The Comedy of Errors, The Komagata Maru Incident, The Aeneid) ainsi que Pu-Erh (Know Theatre, en nomination au prix Dora), Deportation Cast (Université York), Titus Andronicus (Canadian Stage) et Little Dragon (conjointement avec Marion DeVries). La comédienne a joué dans des théâtres  d’un bout à l’autre du pays et tenu de nombreux rôles dans des longs et courts métrages et à la télévision, dont Good Sam à CBS et Good Witch de la chaîne Hallmark. Keira vit en couple avec deux enfants à Stratford; elle s’y entraîne en aikido et détient une ceinture noire 3e degré.

Jera Wolfe, Danseur invité

Jera Wolfe, Danseur invité

Originaire de Tkaronto (Toronto), Jera Wolfe est un chorégraphe et artiste de la scène de descendance Métis. Grâce à ses chorégraphies captivantes, il a remporté le prix Dora Mavor Moore 2019 dans la catégorie Chorégraphie originale exceptionnelle pour le spectacle Trace de la compagnie Red Sky Performance. Son répertoire impressionnant a été présenté notamment au Canadian Stage, à Fall For Dance North, au Centre des arts de Banff, au Festival des arts de Saint-Sauveur, à Danse Danse et à Jacob’s Pillow. Ses œuvres chorégraphiques ont été créées par le National Ballet of Canada, le Royal Winnipeg Ballet, l’École du National Ballet, Contemporary Dancers de Winnipeg et Red Sky Performance, entre autres.

© 2023 Atlantic Ballet of Canada